A la recherche de l’instant perdu : anthologie du haïku

51g8nhrZoZL__SY344_BO1,204,203,200_Des instants d'éternité Les haïkus, petits poèmes d’origine japonaise, sont de véritables joyaux. En trois vers ciselés, le lecteur et l’auteur communient dans un dépaysement soudain. Dans ce recueil sont rassemblés des haïkus, arrangés au gré des saisons, de ces grands maîtres que sont Bashô, Buson, Issa, Ryokan, Shiki, Santoka, Hosai et de beaucoup d'autres. Le haïku exprime l’ineffable, fige l’évanescent, lie les espaces de fils ténus, fait résonner le vide. L’été nous subissons les chaleurs écrasantes, l’hiver nous ressentons les froids glaciaux, le printemps et tout est en fleur, l’automne la mélancolie nous surprend. C'est dans une claire compréhension du monde, une intense compassion envers l'univers, que leur poésie puise son inspiration. Il est étonnant de ressentir l’insondable profondeur des sentiments humains dans des textes aussi courts. Mais c’est bien ce qui survient, en plus de voyages immobiles qui illuminent le temps resserré sur l’instant ponctiforme. Quand tout est suspendu, l’éternité commence et l’œuvre est réalisée. Longue est la nuit / Le bruit de l’eau / dit ce que je pense.