Les principaux messages du G20 des Jeunes Entrepreneurs de Pékin

Du 8 au 10 septembre s’est déroulé, à Pékin, le G20 des Entrepreneurs (G20YEA), où 400 jeunes entrepreneurs du monde entier se sont réunis afin de soumettre aux Chefs d’Etat du G20 une liste de recommandations en faveur de la croissance, de l’emploi et de l’innovation. Cette année, ce sont 32 jeunes dirigeants français de PME, ETI et start-ups qui ont été sélectionnés pour représenter la France lors de ce sommet. Parmi eux, Massoud Ayati, Zafar Baryali et Farid Lahlou, fondateurs de l’entreprise Des Bras en Plus et gagnants du Grand Prix Moovjee en 2013.

Deux sujets majeurs d’actualité ont été abordés au cours de ce sommet. D’une part, l’opportunité que représente, pour les entrepreneurs, l’avènement du numérique pour faire grandir leurs entreprises par le biais du Big Data. De l’autre, l’enjeu des plates-formes numériques dans le modèle économique des entreprises.

Deux études ont réalisées en conclusion des échanges entre les entrepreneurs sur ces deux sujets :

- L’étude EY « Disrupting the Disruptors », qui présente le 1er baromètre entrepreneurial numérique en analysant les forces et faiblesses de chaque pays du G20 et la situation de la France face à la déferlante numérique. En outre, elle propose onze recommandations aux gouvernements pour développer une politique numérique à la hauteur des enjeux auxquels les pays sont confrontés.

Pour en savoir plus, consultez notre article récapitulatif sur le sujet !

- Le rapport Accenture « Five Ways to Win with Digital Platforms », qui montre le rôle majeur des plates-formes dans le développement et le succès des entreprises.

Consultez le rapport complet ici !

 

Finalement, une liste de dix recommandations a été rédigée à l’issue de ces deux jours d’échanges et été adressée à l’intention des gouvernements. En voici une synthèse :

Acquérir des compétences entrepreneuriales par l’éducation

  • Rendre obligatoire l’enseignement à l’entrepreneuriat dans le primaire et secondaire
  • Encourager la création d’incubateurs et d’accélérateurs universitaires en partenariat avec le secteur privé

 Créer et développer son entreprise

  • Inciter au développement de réseaux d’investisseurs et de plates-formes de financement alternatives
  • Faire des réformes structurelles et juridiques pour réduire des coûts et initier une politique fiscale propice à la croissance des entreprises

 S’ouvrir au monde

  • Créer une plate-forme mondiale du commerce électronique (eWTP, World Trade Plateform) pour simplifier la réglementation et harmoniser les barrières et les tarifs douaniers
  • Etablir un visa international pour les Jeunes Entrepreneurs des pays du G20

Développer des infrastructures numériques low cost et à haut débit pour les start-ups et les entreprises en croissance

  • L’innovation, principal moteur de l’économie numérique
  • Construire une plate-forme ouverte favorisant la circulation des idées autour de l’intelligence artificielle, des big data et de la cyber-sécurité

 

Ainsi, les thèmes débattus à l’occasion de ce 8ème sommet sont d’une grande actualité et la délégation des 32 entrepreneurs qui ont été choisis pour représenter la France à Pékin ont su nous montrer une chose de façon certaine : il existe des pistes pour relever le défi de la stagnation de l’économie et du chômage des jeunes, et l’entrepreneuriat en est une !