Mouvement pour les jeunes et les étudiants entrepreneurs
Le Mag

Le premier baromètre entrepreneurial numérique, par EY

L’étude « Disrupting the Disruptors », réalisée par EY dans le cadre du 8ème sommet du G20 des Entrepreneurs, présente le premier baromètre entrepreneurial numérique qui analyse les forces et faiblesses de chaque pays du G20 et la situation de la France face à la déferlante numérique. En outre, elle propose onze recommandations aux gouvernements pour développer une politique numérique à la hauteur des enjeux auxquels les pays sont confrontés :

Accès au financement

Promouvoir le développement de programmes de financement, de soutien et de mentorat pour les jeunes entrepreneurs et inciter à la création d’incubateurs et d’accélérateurs de jeunes pousses

Réduire les obstacles en termes d’investissement afin de faciliter l’accès au capital étranger pour les entrepreneurs

Culture entrepreneuriale

Enseigner l’entrepreneuriat dans l’éducation supérieure en tant que spécialisation au sein d’une filière et l’intégrer tout au long du cursus scolaire, au primaire et au secondaire

Mobiliser les membres de l’industrie dans le développement et l’élaboration d’une formation focalisée sur le management, la technologie et le numérique

Veiller à la protection de la propriété intellectuelle des jeunes entrepreneurs afin de favoriser l’innovation et la collaboration avec des organisations ou des investisseurs plus importants

Vers un environnement commercial numérique

– Mettre en place un visa pour les entrepreneurs du G20 et encourager le développement de réseaux de soutien et d’assistance pour les entrepreneurs nouvellement arrivés dans les pays d’accueil du G20

– Etablir des directives claires en ce concerne la protection, la sécurité et la confidentialité des données personnelles, ainsi que l’usage, la qualité et le droit des données

Compétences numériques et éducation entrepreneuriale

Enseigner l’entreprenariat dans les écoles, du primaire au lycée, et prioriser l’enseignement de la science, des technologies, de l’ingénierie et des mathématiques, particulièrement chez les étudiantes

Encourager la création de programmes de mentorat et de coaching pour les jeunes entrepreneurs via la mise en place de réseaux d’entrepreneuriat

Infrastructures numériques et technologies de l’information et de la communication (TIC)

Soutenir la collaboration entre les entrepreneurs universitaires en mettant en place des mesures d’incitation pour les universités

Encourager les réseaux et clusters numériques constitués de multiples intervenants avec des plans de mentorat et d’accompagnement.

 

Comme mentionné plus haut, cette étude présente, en plus de ces recommandations adressées à tous les pays du G20,  le premier baromètre entrepreneurial numérique qui analyse les forces et faiblesses de chaque pays face à la déferlante numérique.

Ainsi, la France se classe quatrième dans la catégorie « éducation entrepreneuriale » et cinquième dans la catégorie « accès au financement », derrière le Canada, les Etats-Unis, le Japon et l’Australie. Elle obtient la sixième place dans la catégorie « Base de connaissances numériques et marché des technologies de l’information et de la communication ». Finalement, elle se classe dixième dans les catégories « Culture entrepreneuriale » et « Développement commercial numérique ».

Pour connaitre les analyses et les classements relatifs à chaque pays, consultez le baromètre interactif en ligne.

Cliquez ici pour plus d’informations et pour lire l’article complet (en anglais), Disrupting the disruptors.  

 

 

Contactez-nous

Nous ne serons jamais débordés pour vous répondre. Toute l'équipe Moovjee est à votre disposition, n'hésitez pas à nous contacter au 01 43 57 84 29 ou via ce formulaire.